Institut de bronzage à Toulouse

institut bronzage toulouse
bienvenue chez sun détente

Un centre de bronzage UV professionnel près de chez vous sans rendez-vous : Sun Détente met à votre disposition des appareils de bronzage UV de haute technologie dans un cadre chaleureux. 4 lits intégraux, un appareil facial et une tour (pour les plus exigeants). Un coin accueil convivial où nous aurons plaisir à vous recevoir.

 

Qui ne rêve pas d'être bronzé toute l'année et dans le respect des normes et des recommandations ? Avec Sun Détente, c'est possible.
Notre Centre vous propose une large gamme de solariums pour un bronzage UV sur mesure en Facial ou Intégral. Nous sommes là pour vous accueillir, vous conseiller et vous orienter dans le type de bronzage correspondant à votre peau.
Cultiver votre bronzage, préparer votre peau avant le ski ou les premières plages de l'été ou entretenez votre couleur de peau toute l'année.
Pour une relaxation totale du corps ou de l'esprit alors « Laissez-vous hâler ».

 


Cliquez sur la question qui vous intéresse et découvrez la réponse !

- Bronzer à l'extérieur ou à l'intérieur, est-ce pareil ? 

Bien que le rayonnement ultraviolet s'apparente dans les deux situations, on ne peut jamais prévoir exactement l'intensité d'un bronzage pris à l'extérieur en raison de facteurs changeants :

  • Heure du Jour,
  • temps de l'année,
  • altitude, pollution,vent,
  • dégradation de la couche d'ozone, agents réflecteurs.... Etc

Dans un centre de bronzage, les résultats sont contrôlés, donc prévisibles.

Grâce à une technologie des plus sophistiquées permettant un savant dosage de rayons UVA et UVB, les Solariums simulent la radiation solaire en minimisant les risques d'érythèmes et d'insolations communément appelés "Coups de Soleil".

Rajoutons que les appareils mis à la disposition de notre clientèle émettent pour l'essentiel des rayons UVA. Nous reproduisons un "Soleil Artificiel".

 

En France, la Réglementation nous impose des lampes avec un maximum de 1,5% d'UVB, les UVB les plus nocifs sont quant à eux filtrés; par ailleurs la nocivité des UVA est potentialisée par les infrarouges qui eux ne sont pas émis par nos lampes.

 

En cabine les rayons les plus nocifs sont filtrés.

- Comment évaluer un salon de bronzage ?

Depuis le 30 mai 1997 tous les Centres de bronzage et les Instituts de beauté exploitant des Cabines de Bronzage sont soumis à la réglementation du décret n° 97-617.

 

Pour votre sécurité et votre confort, voici comment évaluer le sérieux d'un Centre de bronzage.

À votre première visite, on identifie ensemble votre Type de peau. Le conseiller  vous vend des lunettes protectrices spéciales UV et insiste pour que vous les portiez, en aucun cas il ne vous les prête pour des raisons d’'hygiène.


Le conseiller vous suggère un appareil et un temps d'exposition correspondant à votre pigmentation actuelle. La durée de la séance est contrôlée par une minuterie. Il vous avise que les séances doivent être espacées d'au moins 48 heures.

Il s'enquiert de savoir si vous prenez des médicaments et vous énumère les agents photosensibilisants contre-indiqués afin de prévenir toute réaction allergique.


Votre cabine et lit de bronzage doivent être impeccables. L'acrylique sur lequel vous allez vous étendre ne présente aucune fissure. Le conseiller vous montrera le fonctionnement de l'appareil. N'hésitez pas à lui demander s'il utilise un désinfectant germicide et fongicide.

Assurez vous également que le banc est nettoyé avec du papier à usage unique.

- Pourquoi ai-je des picotements de la peau au début de la séance ?

L’'exposition peut en effet provoquer au début d’une séance, et même les deux ou trois premières séances, une sorte de picotement au niveau de la peau. C'’est la preuve que la peau n'’est pas habituée à l’'exposition solaire.

On assiste donc à une augmentation de la circulation sanguine, laquelle provoque le picotement.

Il indique cependant de prendre de courtes séances et d’'appliquer un « après soleil » afin d’'hydrater la peau.

- Les Ultraviolets fonts-ils vieillir la peau plus vite ?

S'’il y a des abus dans la fréquence des expositions, oui !

Pour donner le temps nécessaire aux fibres d’élastine et de collagène de revenir à leur forme initiale suite à une exposition, c'’est à dire 24 heures pour les lits solaires et 48 heures pour les faciaux, il est prudent d’'espacer les séances de 48 heures.

Lorsqu'’une personne s’expose modérément aux ultraviolets et qu’'elle hydrate bien sa peau avant et après une séance, il n'’y a aucun problème de vieillissement de la peau.

- Est-ce dangereux quand je rougis ?

C'’est le signe que la peau a reçu suffisamment d'’ultraviolets.

Par contre, si la peau est anormalement rouge et demeure rouge le lendemain, c’'est que la séance était trop longue.

Il faut alors attendre que la peau perde toute sa rougeur et il faut réduire quelque peu le temps d’'exposition lors de la prochaine séance.

- Puis-je me faire bronzer si je souffre de la couperose ?

Allez-y doucement et, quelques heures après l'exposition, surveillez bien votre peau aux endroits où la couperose est le plus accentuée.

Si ces endroits deviennent trop rouges, il serait préférable de couvrir ces régions durant la prochaine séance afin d'éviter d'’accentuer la couperose.

- Je rentre de vacances et je pèle, est-ce que je peux me faire bronzer quand même ?

Le fait de peler fait perdre à la peau une partie de sa mélanine et la rend plus sensible. Il faut alors laisser la peau se reposer et se cicatriser.

Une fois qu'’elle ne pèle plus, on peut reprendre le bronzage mais en recommençant très lentement et prudemment.

Cette peau qui a été brûlée devient sensible et doit être traitée comme une peau qui n'’a jamais été exposée.

- J'ai des plaques blanches, est -ce dangereux ? Qu'est-ce que je peux faire ?

Ces plaques blanches sont en général des champignons activés par l'’humidité. Assurez-vous que le germicide utilisé est efficace et que les lits de bronzage sont bien nettoyés. Le champignon de peau peut être détruit avec des produits prescrits par les dermatologues. Après traitement, continuez les séances et les tâches vont bronzer.


Si les plaques sont situées au visage, sur le buste ou très souvent sur les bras, les crèmes de base parfumées pour le visage ou pour le corps causent souvent ce genre de tâche. Une personne qui "mange sucré" et/ou qui consomme de l’alcool aura aussi tendance à avoir ce genre de tâches.

- J'ai des petits boutons rouges sur le buste ?

 Ces petits boutons sont souvent appelés boutons de chaleur et sont causés simplement par la chaleur et l'’humidité.

Il faut laisser la peau se reposer en sautant une séance et tout redeviendra normal.

- J'ai des points blancs au niveau des omoplates et du fessier ?

 Ces points sont simplement situés sur les points d'’appui du corps.

 

Le poids du corps étant concentré sur ces régions, il n’y a donc pas d'’oxygène à cet endroit et, sans oxygène, il n'’y a pas de bronzage. C'est le principe de l'’oxydation qui produit le brunissement de la mélanine.

 

Il est alors conseillé de bouger légèrement pendant votre séance pour éviter de coller à la banquette et laisser passer la ventilation sous son corps, vous pouvez aussi, pour plus de confort, vous mettre sur le côté a quelques reprises durant votre séance.

- Pourquoi ai-je des démangeaisons entre les séances et surtout après une séance ?

 C'’est un signe de déshydratation.

Les séances de bronzage sans crème assèchent la peau et peuvent causer des démangeaisons. Il est important d’'utiliser une crème hydratante après la séance afin d'hydrater la peau et ainsi éviter les démangeaisons.

- Les femmes enceintes, peuvent-elles s'exposer au bronzage en cabine ?

 Le soleil et la grossesse ne font pas toujours bon ménage.

 

Une hyper-pigmentation peut être observée sur le visage au cours de la grossesse. C'est le fameux masque de grossesse qui survient lors d'une exposition solaire.


Le masque de grossesse, ou chloasma, touche 70 % des femmes enceintes à partir du quatrième mois de la grossesse. Il atteint plus volontiers les brunes et prend la forme de plaques pigmentées de couleur marron, souvent symétriques, de forme plus ou moins régulières et bien limitées. Elles sont réparties, en général, sur le front, les tempes et les joues.


Pour prévenir l'apparition du masque de grossesse, une seule règle : éviter de s'exposer au soleil et aux UV après le troisième mois de grossesse.

- Devrions-nous porter des lunettes de protection ?

 

Oui. De plus en plus de scientifiques confirment que l'exposition aux UVB et UVA peut causer des dommages aux yeux.

 

Les UVB provoquent à court terme des blessures aux yeux telles que des brûlures. Les lunettes UV sont obligatoires pour toute séance de bronzage en cabine.

 

Les lunettes de soleil pour l'extérieur ne sont pas appropriées pour le bronzage en cabine.

 

- Est-ce que c'est dangereux de garder ses verres de contact lors d'une séance de bronzage ?

 Cela est non-recommandé, la chaleur pouvant causer l'assèchement des yeux et créer de l'inconfort.

- Est-ce que le bronzage en cabine guérit l'acné ?

Non, mais les traitements UVB (photothérapie) abaissent le taux d'éruptions de l'acné.

Les individus qui consomment des médicaments contre l'acné contenant de la tétracycline et rétine-A

doivent oublier le bronzage en cabine car ce sont des photo-sensibilisants.

- Puis-je aller, le même jour, sous le solarium et au soleil ?

Non, il vous faudra bien évidemment choisir.

- Pourquoi est-ce que la peau ne bronze pas uniformément partout ?

La surface interne des bras et des jambes bronze plus difficilement parce qu'elle contient moins de cellules pigmentées que le reste de la peau.

 

Le visage ne bronze pas non plus aussi bien parce qu'il possède une couche cornée plus importante pour le protéger des rayons UV.
Les tâches de rousseur et grains de beauté contiennent beaucoup de pigments de bronzage et foncent donc plus rapidement que le reste du corps. Les parties de peau compressées sont moins bien irriguées.Le manque d'oxygène peut conduire à une diminution de l'intensité des pigments de mélanine.

- Peut-on se doucher directement après une séance de bronzage ?

Oui, Le bronzage est un phénomène de synthèse qui a lieu dans la peau et non sur la peau.

Prenez soin de votre peau en prenant une douche et en appliquant une crème hydratante, – votre bronzage sera alors vraiment mis en valeur.

- Combien de temps dure le bronzage ?

 

Environ 2 à 4 semaines après le dernier bain de soleil. Suite au renouvellement naturel de la peau, les cellules supérieures sont repoussées peu à peu.
Après environ 28 jours, la peau s'est renouvelée. Le bronzage de la peau peut durer plus longtemps grâce à des crèmes solaires spécifiques.

 

- Comment peut-on prolonger le bronzage des vacances ?

Vous pouvez fréquenter un solarium une à deux fois par semaine. Quelques minutes d'exposition suffisent complètement à conserver le bronzage de vos vacances. Des prolongateurs existent pour garder votre Bronzage quelques semaines supplémentaires.

- Peut-on ou doit-on préparer une peau normale au soleil ?

Même si une exposition préalable aux UV artificiels ne protège pas correctement du soleil, le fait de stimuler votre système mélanique vous aidera à bronzer plus rapidement sur votre lieu de vacances, et en plus vous arriverez avec une bonne mine !


Les doses de rayons ultraviolets reçues avant les expositions solaires ne s'additionneront pas aux doses solaires, puisque le début de "photo-protection" provoquée par une préparation ultraviolette diminue la dose reçue au soleil, et ceci sans facteur de durée de cette protection, puisqu'elle est acquise par la peau et dure toute la journée.


Mais attention vous devrez toujours porter une protection solaire suffisante lors de vos expositions au soleil.

- Peut-on bronzer à l'ombre ?

C'est tout à fait possible. Le bronzage n'est pas seulement dû à l'exposition directe aux rayons du soleil, mais également au rayonnement secondaire dans l'environnement direct.


Le sable et la neige, par exemple, reflètent très fortement les rayons du soleil. On bronze donc également sous une ombrelle au bord de la mer.

- Quels sont les impératifs des expositions solaires ?

Prévenir les coups de soleil et diminuer au maximum les doses reçues par la peau sont les deux impératifs pour tous ceux qui s'exposent au soleil, pour le plaisir, le sport ou le travail.


Pour prévenir les coups de soleil, que vous arriviez bronzé pour affronter le soleil, ou sans pigmentation protectrice, il faut que la peau s'habitue aux nouveaux rayonnements solaires, différents de ceux qui ont provoqué le bronzage.
Vous devrez utiliser vêtements, parasols, filtres solaires.

 

Attention lors de toute exposition, l'on doit retirer tout produit cosmétique photosensibilisant (parfums, déodorants, etc.).

 

Sous traitement médical, se référer à la notice et demander conseil à son pharmacien, certains médicaments sont photosensibilisants et peuvent provoquer des dégâts importants sous UV.

- Utiliser un écran solaire m'empêchera-t-il de bronzer ?

Bien au contraire ! Bien que la couleur de la peau change moins rapidement quand vous portez un écran solaire, le bronzage final n'en sera que plus beau et plus durable ; l'écran solaire empêchera votre peau de brûler.

En outre, un bronzage progressif est moins dangereux, plus uniforme et plus durable.


Attention, ce conseil vaut pour le soleil naturel, en cabine n'utilisez jamais de soin protecteur.

 

Avertissement UVA


Attention ! L'exposition aux rayonnements d'un appareil de bronzage peut provoquer des cancers de la peau et des yeux et est responsable d'un vieillissement cutané prématuré. L'existence d'une réglementation du bronzage artificiel ne permet pas d'éliminer les risques sanitaires encourus en cas d'exposition, en particulier le risque de cancer.

L'utilisation de ces appareils est interdite aux personnes de moins de 18 ans. Porter les lunettes de protection fournies.